Financer l’organisation d’ateliers environnement et société pour les lycéens

Pour impliquer les jeunes dans une vision positive de l’avenir, quoi de mieux que de les interroger directement ? C’est le parti pris qui a conduit 3 associations drômoises à conduire des ateliers dans 4 lycées début 2021, avec de très bons retours. Encouragés par ce succès, ce sont maintenant 8 établissements qui souhaitent participer en 2022 et il faut renforcer l’équipe pour pouvoir répondre à cette demande.

Le Klub Terre souhaite s’associer à ce bel élan et organise donc un financement participatif afin d’aider Biovallée, Écologie au Quotidien et le Laboratoire de la Transition à rassembler la somme qui leur manque pour de boucler le budget de cette opération : frais des animateurs et bénévoles, organisation des réunions entre porte-paroles des différents lycées, restitution et diffusion des résultats.

Création d’un jardin partagé collectif à Lus-la-Croix-Haute

Depuis le printemps 2020, l’association Les Lucioles œuvre à la création d’un jardin partagé collectif et écologique sur la commune de Lus-la-Croix-Haute. Les partenaires et habitants ont déjà beaucoup donné pour le projet mais il nécessite quelques investissements supplémentaires. Elles lancent donc un financement participatif pour réunir cette somme et permettre à tout le monde de venir jardiner et profiter du lieu dans de bonnes conditions.

Réunion de préparation avec les partenaires du projet

Les objectifs de ce jardin sont multiples.

  • Sur le plan environnemental, il favorisera la biodiversité : traitements naturels, plants bio, espèces locales
  • Sur le plan social, il encouragera les liens entre les habitants, l’entraide et la démocratie directe. La rédaction de la charte et la plantation d’arbres fruitiers a montré combien les habitants de tous âges sont prêts à s’impliquer dans ce projet.
  • Sur le plan éducatif, il permettra aux enfants de l’école et du centre aéré ainsi qu’au club CPN (Connaissance et Protection de la Nature) de venir faire des observations et des expériences, notamment grâce à des interventions d’une animatrice nature.
  • Et bien sûr, les fruits et légumes seront partagés, dans des moments d’échange et de convivialité !

Depuis le début du projet, la mairie a mis à disposition une parcelle de 500 m² sur laquelle a été installée une arrivée d’eau, un agriculteur est venu préparer la terre, des arbres fruitiers ont été plantés par les habitants dans le cadre de l’opération « Sous les arbres… rejoignons-nous » organisée par Écologie au quotidien et Biovallée, et les habitants ont organisé des rencontres : troc de graines et plants, discussions, réflexion autour de la gouvernance et de la démocratie directe…

Préparation du sol et plantation des arbres fruitiers

Pour continuer dans cette belle dynamique, et pour que le jardin puisse tourner à plein, il leur faudrait des outils et de quoi construire une cabane pour les abriter.
Le budget est estimé à 3.500€, et vous pouvez contribuer à la réalisation de ce beau projet sur la page du financement participatif.

L’école primaire Caminando

Caminando est une école primaire laïque, privée, hors contrat, gérée par l’École Pratique de la Nature et des Savoirs.

Implantée dans un lieu d’histoire, en pleine nature, cette école assure l’instruction des élèves, dans la conformité et le respect des programmes officiels de l’Éducation nationale.

Elle a ouvert ses portes à la rentrée de septembre 2013, au Château Saint-Ferréol, sur la commune de Menglon située dans le Haut-Diois. Aujourd’hui, l’école accueille une trentaine d’enfants du CP au CM2, dans un lieu isolé en pleine nature.

L’espace autour des bâtiments constitue un véritable lieu d’expérimentation et d’immersion nature, support des activités récréatives et pédagogiques de l’école (potager, serre, mare, etc).

Si l’association et son équipe sont responsables de la partie administrative et pédagogique de Caminando, elles comptent aussi sur l’engagement des parents d’élèves. Leur rôle n’est pas d’intervenir directement dans les contenus pédagogiques, cependant leur coopération est essentielle au bon développement de la vie scolaire au sens large, pour la gestion des pauses méridiennes par exemple.

Choisir que ses enfants effectuent leur scolarité dans une telle école nécessite un engagement important de la part des familles. L’engagement de chacun, dans le temps, devra permettre de créer un véritable tissu social solidaire, condition de réussite du projet, au service d’un idéal éducatif.