Création d’un jardin partagé collectif à Lus-la-Croix-Haute

Depuis le printemps 2020, l’association Les Lucioles œuvre à la création d’un jardin partagé collectif et écologique sur la commune de Lus-la-Croix-Haute. Les partenaires et habitants ont déjà beaucoup donné pour le projet mais il nécessite quelques investissements supplémentaires. Elles lancent donc un financement participatif pour réunir cette somme et permettre à tout le monde de venir jardiner et profiter du lieu dans de bonnes conditions.

Réunion de préparation avec les partenaires du projet

Les objectifs de ce jardin sont multiples.

  • Sur le plan environnemental, il favorisera la biodiversité : traitements naturels, plants bio, espèces locales
  • Sur le plan social, il encouragera les liens entre les habitants, l’entraide et la démocratie directe. La rédaction de la charte et la plantation d’arbres fruitiers a montré combien les habitants de tous âges sont prêts à s’impliquer dans ce projet.
  • Sur le plan éducatif, il permettra aux enfants de l’école et du centre aéré ainsi qu’au club CPN (Connaissance et Protection de la Nature) de venir faire des observations et des expériences, notamment grâce à des interventions d’une animatrice nature.
  • Et bien sûr, les fruits et légumes seront partagés, dans des moments d’échange et de convivialité !

Depuis le début du projet, la mairie a mis à disposition une parcelle de 500 m² sur laquelle a été installée une arrivée d’eau, un agriculteur est venu préparer la terre, des arbres fruitiers ont été plantés par les habitants dans le cadre de l’opération « Sous les arbres… rejoignons-nous » organisée par Écologie au quotidien et Biovallée, et les habitants ont organisé des rencontres : troc de graines et plants, discussions, réflexion autour de la gouvernance et de la démocratie directe…

Préparation du sol et plantation des arbres fruitiers

Pour continuer dans cette belle dynamique, et pour que le jardin puisse tourner à plein, il leur faudrait des outils et de quoi construire une cabane pour les abriter.
Le budget est estimé à 3.500€, et vous pouvez contribuer à la réalisation de ce beau projet sur la page du financement participatif.

Les arbres du Désert 2021

Les habitants et la commune de Saint-Nazaire-le-Désert ont souhaité participer au projet « Sous les arbres… rejoignons-nous ! » des associations Biovallée et Écologie au quotidien, après en avoir découvert l’existence grâce à l’Espace de Vie Sociale de la Vallée de la Roanne.

La commune a mis à disposition 3 lieux où planter les 37 arbres et, grâce à l’implication de 40 habitants, de tous âges et origines, et à l’appui financier de Klub Terre (700€), les arbres ont pu être non seulement plantés mais également protégés contre les cervidés, sangliers et castors, et la sécheresse.

Ce projet a permis de rassembler les habitants autour d’un projet fédérateur, en extérieur, et au-delà des tours d’arrosage déjà prévus, d’autres rendez-vous sont en gestation : ateliers d’échange autour de la taille et la greffe, les transformations de fruits, et même la réalisation d’un jardin partagé sous les abres du verger qui vient de sortir de terre…

Un lieu vivant d’immersion nature : La Comtesse

Le centre d’immersion nature de La Comtesse accueille en son sein formations et chantiers participatifs. Ces stages en lien direct avec le développement humain amènent chaque participant, en pleine conscience, à changer de regard sur le monde et les pratiques qui les entourent.

vue de la Comtesse

Situé à 1300m d’altitude, sur la commune de Val Maravel dans la Drôme, ce site d’une surface de 4 hectares est composé pour moitié de forêt et pour une autre moitié de prairie. Il se structure autour d’un bâti ancien, d’une surface utile de 860m2 sur trois niveaux. Il est surnommé « La Comtesse » par les habitants du territoire, en référence semble-t-il à l’une de ses dernières habitantes.

Cette acquisition a permis d’engager plusieurs chantiers, parmi lesquels :

  • Les premiers travaux d’aménagement et surtout, de sauvegarde du site.
  • Le nettoyage des abords de la maison.
  • La réfection de la cheminée et des conduits d’évacuation.
  • La réfection du lavoir.
  • La reprise des parties abîmées sur les murs de façade.
  • La sécurisation des murs de soutien et des ruines à l’arrière du bâtiment.
  • La mise en culture expérimentale d’une première parcelle de terrain, selon des techniques de permaculture et d’agriculture biologique.

En parallèle, une “cartographie” sociale a été réalisée, via le recueil d’anciens habitants du territoire.

Un bail emphytéotique a été signé afin de rétrocéder la gestion du site à l’École pratique de la Nature et des Savoirs.

Mise en œuvre d’un programme de réhabilitation du site

Dans l’objectif d’augmenter la période d’activité sur le site et de consolider la structure d’accueil actuelle, un programme d’aménagement/ménagement du site est initié après la réalisation d’un design permacole.
Avec une capacité d’accueil en totale autonomie en plein cœur de la nature (40 personnes en été / 25 en hiver), le site est dédié à la réalisation des formations, des stages, des séjours immersion nature, et ouvert pour des séminaires et des programmes de recherche.

Aide au développement de la Naturopathie

Naturilys



La naturopathie est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé comme 3ème médecine traditionnelle, après la médecine chinoise et la médecine ayurvédique. Elle nous reconnecte à nos racines.

La naturopathie permet de retrouver un chemin de cohérence à travers l’apprentissage de notre tradition de santé, parce qu’il est nécessaire pour l’homme de retrouver du sens, voire un sens à sa vie.

Aujourd’hui, Naturilys offre à des jeunes et à des personnes décidant de se reconvertir la possibilité d’apprendre ce chemin de santé naturelle et de cohérence. En se remettant en lien avec eux-mêmes par l’intermédiaire du corps, en lien avec les autres et en lien avec la nature, leur environnement, voire leur territoire, ils découvrent un nouvel art de vivre et la pratique d’un métier passionnant au service du vivant.

Bien que reconnue par l’OMS, la naturopathie ne s’inscrit pas encore dans le paysage officiel de la santé et n’ouvre que peu de possibilité de financements publics. Une convention a donc été signée avec Klub Terre pour attribuer des bourses d’études aux stagiaires en difficulté financière.

Vous pouvez aider les stagiaires à finir leur cycle de formation en faisant un don au Klub Terre en précisant que vous désirez participer aux bourses Naturilys.

L’école primaire Caminando

Caminando est une école primaire laïque, privée, hors contrat, gérée par l’École Pratique de la Nature et des Savoirs.

Implantée dans un lieu d’histoire, en pleine nature, cette école assure l’instruction des élèves, dans la conformité et le respect des programmes officiels de l’Éducation nationale.

Elle a ouvert ses portes à la rentrée de septembre 2013, au Château Saint-Ferréol, sur la commune de Menglon située dans le Haut-Diois. Aujourd’hui, l’école accueille une trentaine d’enfants du CP au CM2, dans un lieu isolé en pleine nature.

L’espace autour des bâtiments constitue un véritable lieu d’expérimentation et d’immersion nature, support des activités récréatives et pédagogiques de l’école (potager, serre, mare, etc).

Si l’association et son équipe sont responsables de la partie administrative et pédagogique de Caminando, elles comptent aussi sur l’engagement des parents d’élèves. Leur rôle n’est pas d’intervenir directement dans les contenus pédagogiques, cependant leur coopération est essentielle au bon développement de la vie scolaire au sens large, pour la gestion des pauses méridiennes par exemple.

Choisir que ses enfants effectuent leur scolarité dans une telle école nécessite un engagement important de la part des familles. L’engagement de chacun, dans le temps, devra permettre de créer un véritable tissu social solidaire, condition de réussite du projet, au service d’un idéal éducatif.

SEPTEMBRE 2014 : FORUM KLUB TERRE – LES AMANINS

Citoyens, associations, artisans du changement, acteurs de la transition… vous êtes conviés au Forum participatif organisé par Klub-Terre Agir ensemble et les Amanins les 19, 20 et 21 septembre pour partager un moment d’intelligence collective, convivial et festif. Au programme de cet événement, la présentation de huit projets citoyens innovants dans les domaines de l’environnement, l’éducation, l’art, l’agriculture, l’énergie, le social, la solidarité internationale… A l’issue d’un vote collectif, trois de ces projets pourront être financés grâce à vos dons. Au programme également, des interventions sur le thème de la transition, du don, de la coopération et de la démocratie participative ; des ateliers festifs et collaboratifs : disco soup, création d’un mandala, jeux coopératifs, musique, danse et chant… et de délicieux produits locaux et bio.

APPEL A PROJET

 

« Klub Terre, agir ensemble » valorise et soutient financièrement vos projets innovants. Cette initiative citoyenne rassemble les dons et décide collectivement de leur utilisation pour redonner le pouvoir à la société civile. Les donateurs deviennent ainsi don’acteurs !

Vous avez un projet, une idée à enraciner ?

Le Forum Terre du Ciel « Oser la fraternité », qui se tiendra du 5 au 8 mai au village des Karellis (Alpes), sera l’occasion de faire connaître vos projets contribuant à la transition écologique et sociétale : éducation, art, santé, agriculture, énergie, social, économie alternative, solidarité internationale…

Calendrier et dotations :

  • Réception des projets jusqu’au 31 mars 2016.
    8 projets seront pré-sélectionnés pour participer au forum, et seront informés à partir du 4 avril.
    3 dotations de 2 500 euros minimum en fonction des dons récoltés seront remises le dimanche 8 mai à l’issue du vote collectif de tous les don’acteurs.
    • Une présentation orale des projets pré-sélectionnés et des échanges avec le public sont pévus lors du forum.

Dans un esprit de fraternité et d’intelligence collective, et parce que l’argent n’est pas tout, chaque porteur de projet bénéficiera de rencontres, de contacts, de suggestions et d’idées créatives.

Vous pourrez télécharger ici les fiches pour constituer votre dossier de candidature

à renvoyer à : contact@klub-terre.com

au plus tard le 31 mars 2016.

Attention, seuls les 100 premiers projets reçus seront retenus pour la présélection.

Construisons ensemble le monde dans lequel nous voulons vivre avec action, amour et humour !

Décider ensemble

Les Forums participatifs

Imaginez 5000 personnes qui acceptent un prélèvement de 10,20,30 euros par mois. Le calcul est simple, au bout d’un an, nous disposerons d‘un budget de l’ordre de 600.000 à 1.000.000 d’euros ! Un premier forum participatif sera alors organisé pour décider ensemble des projets et des actions que nous souhaiterons soutenir ou mettre en œuvre.

Charte éthique

Un dispositif de pilotage et d’évaluation permanente est mis en place pour garantir l’éthique de la démarche « Klub Terre agir ensemble » et la transparence dans l’usage des fonds.

Les forums participatifs

Les forums participatifs, espaces privilégiés de dialogues créatifs et ré-créatifs, sont l’occasion de rassembler tous les dons pour décider collectivement de leur donation.

En redonnant le pouvoir à la société civile, les donateurs deviennent ainsi  des don’acteurs. 

Et parce que l’argent n’est pas tout, les forums sont aussi et surtout l’occasion de faire vivre les rencontres, de partager les suggestions et les idées créatives. Dans un esprit de fraternité et d’intelligence collective, les porteurs de projets pré-selectionnés sont invités à présenter leur action devant les participants. Les don’acteurs peuvent ensuite voter selon des critères « durables » en faveur des projets qui leur les plus pertinents.

Un dispositif de pilotage et d’évaluation continu, est mis en place entre chaque forum pour garantir l’éthique de la démarche et la transparence dans l’usage des fonds.

Depuis 2012 les forums participatifs sont organisés en partenariat avec  des événements ou des structures d’accueil en phase avec l’esprit « Klub Terre ».

Les forums :

  • 2012 : à Aix les Bains avec Terre du Ciel pour le « Dialogue en humanité »
  • 2013 : à Cluny pour le « Festival de la transition »
  • 2014 :  aux Amanins pour « Du rêve à l’action ! « 
  • 2016 : aux Karellis avec Terre du Ciel pour « Oser la fraternité »